Uhrzeit Atomuhr
Ewiger Kalender

AIDAS Association Internationale des animaux

AIDAS Association Internationale des animaux

Informations

info@aidas.ch

Famille d'accueil

Statuts Aidas

Nos animaux à placer

Conditions d'adoption

Page d'accueil Nous aider Contactez - nous

rejoignez-nous

Rejoignez-nous



Notre association:

Quoi de plus beau que de donner de l’amour à un petit animal qui sans notre aide serait voué à un total abandon et à une mort certaine

Rejoignez-nous….

L'AIDAS ( Association Internationale de Défense des Animaux, section Suisse) s'engage à promouvoir le respect des droits des animaux de compagnie, elle œuvre à limiter la prolifération anarchique des animaux par leur stérilisation, à les soigner et à leur trouver un foyer

Quoi de plus beau que d’assister à la renaissance d’un animal et de voir ses yeux pétiller.

Rejoignez-nous, vos dons contribueront à notre action.
Notre association est 100% bénévole.

CCP 10-33589-2 CP 74
1001 Lausanne


E-mail Contact:

info@aidas.ch

Voici l'adresse de Facebook:
https://www.facebook.com/groups/199359533410557/

Notre investissement actuel:


Notre association a entrepris actuellement la fermeture d'une "usine à chiens" située en Lombardie...
En effet ces chiens de races, qui étaient destinés à "fabriquer" des chiots pour les animaleries et les marchés vivent dans des conditions déplorables! Ils sont enfermés dans de petites cages métalliques glaciales au froid, au courant d'air sans jamais en sortir....
Les chiennes fabriquent des bébés tous les six mois jusqu'à épuisement, et les quelques mâles servent aux saillies.

Il faut être conscient que la plupart des chiots achetés dans des animaleries proviennent de ce type d'élevage !!!
Heureusement en Suisse, la vente de chiots en animalerie est interdite. Ne " craquez" pas devant une vitrine ou un marché lors d'un séjour à l'étranger, vous ne feriez qu'encourager ce type de production intensive.

Malheureusement, la justice italienne a d'autres chiens à fouetter et seule une action ponctuelle de notre part est efficace pour fermer ce genre d'endroit.

Noël au chaud

Teckel borgne femelle noir et feu

Teckel borgne femelle noir et feu Elle a été adoptée par sa famille d'accueil


Bonjour et bonnes fêtes de Noël à tous, bien au chaud et calfeutrés dans de chaudes maisons

Voici quelques photos des prochains arrivants qui attendent encore au froid, et encore en cages ou en box pour la plupart.

Un immense merci aux familles d’accueil et à tous les membres et non-membres bénévoles qui nous ont aidé et nous aident encore dans cette action de sauvetage.

Un grand merci également aux adoptants qui offrent une vie heureuse à ces braves chiens qui le méritent…

Un grand merci aussi aux dévouées toiletteuses qui les réceptionnent les lavent et les toilettent avec régularité , alors qu’ils arrivent …sales, feutrés et puants….

Comme vous le savez nous avons entrepris une grande action de vider une usine à chiens….

Triste situation que ce marchand de chiens indifférent au sort de ses chiens maigres et qui passent une vie entière enfermés dans de petites cages glaciales.

Nous sommes soulagés d’en avoir sortis déjà une cinquantaine….

Il doit en rester une vingtaine et nous espérons pouvoir les sortir également au plus vite.

Lors de notre dernier passage, en arrivant, dans cette usine à chiens, le marchand de chiens m’a demandé de consulter une pauvre petite bouledogue qu’il devait soit-disant emmener d’urgence ( !) chez le vétérinaire…En fait d’urgence, elle survivait courageusement avec un chiot putréfié coincé dans son vagin depuis plusieurs jours….Cela se passe de commentaires…J’ai pu extraire ce chiot pourri et les placentas et le pus de la matrice est sorti ensuite en jet de toutes les couleurs …du noir au chocolat, du rouge au brun….
Cette petite chienne est maintenant au chaud, placée chez un collègue sans septicémie mais avec en prime encore une dirofilariose à traiter….

Remercions notre association d’exister et d’aider ces pauvres chiens…et ayez une petite pensée pour eux sous votre sapin de noël

Bien cordialement
Pour l’Aidas



Un texte de Nicole Niederberger


Une ancienne présidente ( 2004)


E D I T O R I A L

par Nicole Niederberger

Des chiens vivent à nos côtés depuis douze mille ans, pour notre plus grand bonheur. Des forêts, en passant par les fermes, ils ont su s'adapter pour être à l'aise aussi dans nos salons. Mais le chien reste une espèce avec un mode de communication sociale bien à lui, un prédateur, qui même s'il est de très petite race, peut représenter un danger pour l'homme.

Le chien peut être un copain, un compagnon de route ou la réalisation de rêve d'enfant. Mais aucun rêve d'enfant ne mord ! Et pourtant. Combien de belles histoires entre homme et chien se sont terminées dans les larmes parce qu'on n'a pas su éviter les comportements dangereux ?

L'un des axes principaux de cette prévention devrait être — comme le recommande le groupe de travail sur les chiens dangereux à l'Office vétérinaire fédéral — la prévention, la formation et l'information.

Régulièrement, mon travail aux urgences d'un hôpital pour enfants, me confronte à cette réalité. C'est pourquoi j'y ai implanté un projet de prévention de ce type d'accidents. D'autres


initiatives existent déjà : des groupes vont à la rencontre des enfants dans les écoles pour leur enseigner les bons comportements avec le chien. Des "classes de chiots" participent à la construction d'animaux adultes plus sûrs et apportent à leurs propriétaires les connaissances permettant de mieux communiquer avec leur chien. Les politiques s'interrogent et prennent des décisions (pas toujours heureuses) dans le but de réduire le nombre d'agressions par les chiens.

Le risque "zéro agression" n'existe pas, avec aucun chien. Nous pouvons néanmoins, par la construction d'un chiot équilibré, par une compréhension respectueuse du chien et de son langage social et la conscience aiguë de notre responsabilité de propriétaire, prévenir un grand nombre de ces morsures.

Pour élargir cette réflexion, notre responsable de la commission vétérinaire d'AIDAS, Anne-Marie Villars, comportementaliste diplômée en matière d'animaux, vient nous parler de ce sujet au cours d'une conférence le 26 juin 2004 (à la suite de notre assemblée générale).

Je vous remercie toutes et tous de votre fidèle soutien.